Conseils pour artistes indépendants.
Appelez-nous : 09 63 61 93 64

Pourquoi vous n’êtes pas encore signés. 4 raisons possibles


Se faire signer c’est avant tout convaincre une maison de disques d’investir sur vous. C’est le Directeur Artistique qui sert de « filtre » et qui vous juge. Pour être sûr de son choix, il doit se poser, entre autres, les questions suivantes :

Est-ce que cet artiste …

… a du talent ?

Cela peut paraître évident mais c’est bien votre talent qui fera la différence. Peut-être que vous en avez, peut-être pas. Il est difficile de s’auto-juger, on manque souvent de recul et d’objectivité. Avez-vous fait écouter votre musique à un maximum de personnes, autres que vos amis ou votre famille ? Leur avez-vous demandé objectivement ce qu’ils en pensaient ? Quelque soit votre style de musique, allez questionner des amateurs avertis, vous obtiendrez alors plus de réponses sur votre véritable talent.

… a créé du buzz ?

Que l’on parle un maximum de vous, voilà l’objectif. Les maisons de disques s’intéressent d’abord à ceux dont le nom circule déjà. Pour cela, l’accent doit être mis sur la promotion. A la sortie du disque faites le chroniquer dans la presse spécialisée, donnez des interviews dans des radios indépendantes, annoncez vos concerts dans les agendas régionaux, etc. Avoir du buzz c’est aussi pouvoir dire j’ai « tant » de fans qui aiment ma musique. Alors pendant vos concerts ou sur votre site, enregistrez un maximum de personnes sur votre mailing-list.

... est à l’aise en concert ?

Tournez ! Tournez ! Tournez ! C’est le meilleur conseil qu’on peut donner à un artiste indépendant. Votre dynamisme à tourner, votre aisance sur scène et le fait de remplir les salles dans lesquelles vous jouez vous permettront sans aucun doute de décrocher une signature. Les concerts sont les meilleurs endroits pour faire ses preuves, créer du buzz et vendre des disques.

… a déjà vendu des disques ?

Vendre des disques ce n’est pas seulement rembourser l’enregistrement. C’est aussi une façon de dire aux autres, et donc aux maisons de disques : « Vous voyez, à moi tout seul j’ai vendu x disques, alors imaginez si j’étais signé … ». On ne signe que très rarement un artiste qui n’a pas vendu de disques en tant qu’indépendant. Que ce soit en concert, en magasin ou sur votre site, vos ventes de disques reflètent votre potentiel commercial, élément décisif pour une signature.

Bien sûr d’autres éléments entrent en jeu pour une signature (management, image, etc.). Mais si déjà vous ne remplissez pas ces 4 critères, vous aurez peu de chances de décrocher un contrat. La crise actuelle du secteur musical force les maisons de disques à réduire les risques au maximum. Elles préfèrent donc miser sur des artistes qui ont déjà fait leurs preuves. Pensez-y avant de les démarcher et posez-vous la question : est-ce que je remplis ces 4 critères ?

© Olivier Miljeu