Conseils pour artistes indépendants.
Appelez-nous : 09 63 61 93 64

Le guide complet pour vendre sa musique en ligne

Si vous vous êtes en pleine préparation de votre prochain album, vous vous demandez sans doute : comment le vendre ? comment le promouvoir ? par où commencer ? Voici en revue toutes les possibilités qui s'offrent à vous et nos conseils pour maximiser sa promotion et ses ventes.

Dans cet article, nous n'aborderons que la promotion et la vente de musique numérique, pas de la vente physique de vos CD.

Vendre directement à vos fans, passer par iTunes ou Amazon, diffuser sur des plateformes de streaming… Tout cela est relativement simple à mettre en œuvre quand on s’y intéresse. Mais avant tout, pour que cela fonctionne, il vous faut une stratégie : savoir où et quand mettre sa musique en ligne.

Vous trouverez dans ce guide toutes les options possibles pour vendre votre musique. Quelles plateformes il faut privilégier, comment générer plus de revenus et quelles actions de promotion seront les plus efficaces.

Où vendre votre musique en ligne

Il existe plusieurs solutions pour vendre votre musique directement à vos fans. On trouve également des distributeurs qui pourront s’occuper de la vente de votre musique sur les principales plateformes de vente en ligne.

Voici ce qu'il faut savoir pour vendre votre musique et savoir quand les utiliser pour une promotion optimale de votre album.

Votre site internet

Si vous n’avez pas de site internet, c’est une erreur. Un site internet est un excellent outil de vente et de promotion. Vous en avez le contrôle total et vous n’êtes plus uniquement dépendant des réseaux sociaux. Quelles que soient les plateformes que vous utilisez, vous êtes certain que vos fans trouveront toujours votre musique et votre actualité sur votre site internet.

En vendant directement votre musique à vos fans sur votre site internet, vous gagnerez toujours plus d’argent qu'en passant par un intermédiaire. Mais plus encore, votre site internet vous permet d’obtenir ce qu'il y a de plus important : l’adresse email et le profil de vos fans. Ce sont des données primordiales dans le développement d’un artiste aujourd’hui.

Vous pourrez utiliser ces données (qui sont vos fans, où sont-ils) pour les informer de la sortie d’un nouvel album, d’un concert à venir, de la vente d’un nouveau t-shirt du groupe ou du lancement d’une campagne de crowdfunding... Bref, créer une relation surle long terme.

Si ce n’est pas encore fait, développez un site internet dès aujourd’hui, même basique. Pensez simple et efficace.

Les avantages de vendre sur votre site internet :

  • Aucune commission sur les ventes à reverser.
  • Des informations sur vos fans (profils et adresses email).
  • Possibilité pour vos fans d’acheter votre musique et votre merchandising au même endroit. Ce n'est donc pas suffisant.

Les inconvénients :

  • Certains fans préfèrent passer par des sites de vente plus généralistes où privilégient les réseaux sociaux pour s’informer.

Bandcamp

Bandcamp.com est un service gratuit qui vous permet de mettre en ligne et de vendre votre musique directement à vos fans. Ils prennent une commission de 15% sur les ventes. L’avantage est que vous pouvez récupérez les adresses emails de vos fans. Ils proposent également des outils gratuits bien utiles pour gérer la mise en ligne et la vente de votre musique (statistiques, players, etc.)

La plateforme permet aussi aux gens de découvrir de nouveaux artistes selon leurs goûts. C’est un bon moyen de recruter de nouveaux fans.

Les avantages de Bandcamp :

  • Récupérer les adresses email de vos fans.
  • Possibilité pour vos fans d’acheter votre musique et votre merchandising au même endroit.
  • Des outils de vente et de promotion gratuits.
  • Faire découvrir votre musique à de nouveaux fans.

Les inconvénients :

  • 15% de commission sur les ventes.
  • La dépendance d’un site internet tiers pour votre musique.

CD Baby

Une des plus grosses plateformes de vente pour artistes indépendants. CD Baby propose aux musiciens différentes solutions pour mettre en vente leur musique.

Avec l’offre gratuite, vous pouvez mettre en vente votre musique sur leur site cdbaby.com moyennant une commission de 15%. Pour les membres inscrits à leur offre payante, il y a des frais de mise en ligne et une commission de 9% sur les ventes.

Vous pouvez aussi récupérer les adresses email de vos fans avec CD Baby et les utiliser pour votre promotion.

Les avantages de CD Baby :

  • Récupérer les adresses email de vos fans.

Les inconvénients :

  • Entre 9 et 15% de commission sur les ventes.
  • Pas de possibilité de vendre votre musique et votre merchandising au même endroit.

Palteformes de vente en ligne: iTunes, Amazon, Google Play

iTunes, Amazon et Google play sont les principales plateformes de vente de musique en ligne. Il en existe des dizaines d’autres mais celles-ci sont vraiment les plus importantes.

Vous ne pouvez pas vendre vous-même votre musique sur ces plateformes, elles ne traitent pas directement avec les artistes mais avec des « distributeurs » ou plutôt des "agrégateurs". Il en existe plusieurs qui vous permettent de vendre sur ces plateformes. Certaines prennent une commission pour le faire, des frais d’entrée ou les deux.

Les deux plus connus sont :

Tunecore

Tunecore vous permet d'envoyer votre album sur différentes plateformes pour le vendre.

Avantages :

  • Ils ne prennent pas de commission sur les ventes
  • Reporting : Vous pouvez voir combien vous avez vendu sur iTunes et Amazon (et le nombre de streams sur Spotify) le lendemain des ventes (ce qui est assez rare pour le préciser). Vous serez toujours payés plusieurs mois plus tard mais cela vous donne un aperçu quasiment immédiat de comment se déroule la sortie.
  • Ils ont un outil de statistiques très clair (ventes, streams et données démographique).
  • Ils sont là depuis longtemps, cela rassure sur le futur de la société (et sur le paiement de vos futur revenus).

Inconvénients :

  • Frais annuels
  • Frais additionnels : Chaque plateforme supplémentaire vous coûte 2 $. Ou vous pouvez opter pour le «Store automator », qui regroupe toutes les plateformes en un clic, pour 10 $.
  • Frais exagérés pour toutes les autres options.
  • Tunecore a été racheté par Believe Digital. Ce qui pourrait changer les règles à l’avenir.

Zimbalam

La société Believe Digital à qui appartient Zimbalam va fermer Zimbalam. A éviter donc.

D1management

Un peu d'auto-promo mais D1management propose également la distribution numérique de votre musique sur les principales plateformes numériques.

Avantages :

  • Frais de mise en ligne moins chers.
  • Toutes les principales plateformes sont incluses.
  • Basé en France.

Inconvénients :

  • 15% de commission sur les ventes.
  • Un minimum de 50 $ de revenus pour recevoir un paiement.

Il existe d'autres challengers qui proposent le même service.

Le principal bénéfice d’avoir sa musique référencée sur iTunes, Amazon ou Google Play c’est qu'il est plus simple, pour beaucoup de vos fans, d’y acheter votre musique. Car c’est là qu’ils achètent leur musique en général et parce que leur carte bancaire y est déjà enregistrée.

C’est donc indispensable d’y être présent. Mais cela représente aussi quelques désagréments. D’abord vous y gagnerez moins d’argent (iTunes par exemple prend 30% de commission). Mais surtout vous n’avez aucun retour sur qui a acheté votre musique. Pire, vous ne collectez aucune adresse email.

Si quelqu’un achète un de vos morceaux sur iTunes, ils est considéré comme un client d’iTunes, pas le votre. C’est donc iTunes qui récupère les informations le concernant. Ils peuvent ainsi le relancer pour acheter d’autres morceaux, d’autres artistes.

Cela signifie que l’interaction avec le fan commence et s’arrête à l’achat du morceau ce qui est positif à court terme (revenus) mais catastrophique à long terme (aucun moyen de contacter le fan à l’avenir pour de nouvelles sorties, du merchandising ou autre).

Avantages :

  • La plupart des fans de musique achètent déjà sur ces plateformes.
  • Les ventes sont officiellement comptabilisées.

Inconvénients :

  • Commission de 30%
  • Pas de contact avec le fan.
  • Pas de possibilité de lui vendre autre chose.

SoundCloud

SoundCloud réunit une grosse communauté de fans de musique sur sa plateforme. Y mettre sa musique est donc un bon moyen de gagner en visibilité. Bien qu’on ne puisse pas vendre sa musique sur le site, on peut y ajouter un lien « acheter ce morceau » qu’on peut rediriger vers la plateforme de son choix.

Soundcould offre également une solution de monétisation par la publicité (sur le même modèle que Youtube). L’artiste a alors la possibilité d’insérer des publicités audio pendant l’écoute des morceaux et d’être rémunéré pour ça. La France est un des pays où la monétisation est disponible.

A la question : combien cela rapporte ? Et bien cela dépend avant tout du volume d'écoute. Les revenus publicitaires sont généralement calculés sur un CPM (Coût Pour Mille) avec une moyenne de 2 à 5 $ /1000. Si donc vous avez eu 10 000 écoutes, vous toucherez entre 20 et 50 $. Il faut donc un gros volume d’écoute pour que cela devienne intéressant.

Quand vendre votre musique digitale

Maintenant que vous savez comment vendre votre musique en ligne, il est temps de parler de stratégie.

Mettre votre musique disponible à la vente sur internet est la partie la plus facile. Il faut maintenant décider quand les vendre et avec quels outils.

Voici un exemple de la sortie d’un album :

Phase 1: Toucher les superfans

Quand : Avant d’aller au studio.

Si vous avez déjà enregistré votre album, vous passez à côté d’une phase très importante dans le marketing de votre musique : engager vos superfans.

Dès que vous décidez de travailler sur un nouvel album, vous devez engager vos fans et les faire participer à l’aventure (écriture, enregistrement, sortie). En faisant ça, vous créez une émulation autour du projet, vous renforcer votre relation avec vos fans et au final vous augmentez vos chances d’en tirer plus de revenus.

C’est le moment de les inviter à vous rejoindre sur fan.io (le fan-club réinventé) qui permet aux fans d'avoir accès à du contenu exclusif (moyennant finance). Cela devient pour beaucoup d'artistes, la première source de revenus.

Phase 2: Pré-ventes

Quand: 1 mois avant la sortie de l’album.

C’est souvent durant cette phase que la plupart des artistes commettent le plus d’erreurs.

Si vous avez opté pour un financement participatif pour produire votre disque, les contre-parties doivent inclure une version digitale de votre futur album.

C’est toujours une bonne idée de mettre en place un système de pré-ventes plusieurs semaines avant la sortie officielle. Cela créé une première actualité à partager ("l’album est disponible en pré-vente") et cela permet à ceux qui n’ont pas participé à la campagne de financement participatif de pouvoir acheter votre musique d’une autre manière.

Souvent les artistes mettent en pré-vente leur musique uniquement sur iTunes mais c’est une erreur, vous ne maximisez pas vos revenus de cette façon. Car avec iTunes, vous gagnez moins d’argent et vous ne récupérez pas d’infos sur les acheteurs. Il faut rappeler qu’on cherche à optimiser ses revenus ET à collecter des adresses email.

Commencez avec votre site internet pour faire de la pré-vente : vous conservez 100% des revenus et collectez les adresses email.

Vous pouvez aussi utiliser Bandcamp ou Fan.io pour le faire, ils prendront 15% des ventes mais vous aurez accès aux adresses email (et les vente seront officiellement comptabilisées).

Phase 3: Sortie de l’album

Quand: Le jour de la sortie

Maintenant que vous avez optimisé les revenus et récupéré les adresses email lors des deux premières phases, il est temps de sortir officiellement l’album. Il doit être disponible sur votre site et sur toutes les plateformes disponibles (iTunes, Amazon, Google Play, Spotify, Deezer, etc.). Pensez à vous y prendre avant car la mise en ligne sur iTunes ou Spotiy n’est pas immédiate, il faut un minimum de 72 heures.

Streaming ou pas streaming…

De nombreux artistes et labels se posent encore la question : Faut-il mettre en écoute gratuite la musique ? (et donc gagner beaucoup moins d’argent avec un risque que personne ne paye pour l'écouter).

Il faut savoir que beaucoup de fans n’utilisent QUE des plateformes de streaming pour écouter de la musique. Et cela se confirme un peu plus chaque jour (lire cet article).

Si vous avez bien engagé vos fans sur les deux premières phases, il faut être présent, à la sortie de l’album, sur ces plateformes de streaming. C'est indispensable.

Vous n’y gagnerez quasiment pas d’argent. OK. Mais c’est avant tout un moyen de promotion très efficace.

YouTube

Une fois l’album sorti, vous devriez mettre en ligne chaque morceau du disque et monétiser chaque vidéo (voir le descriptif de Soundcloud pour comprendre). Vous pouvez y f faire défiler les paroles ou des photos pour simplifier la production des vidéos.

C’est important d’avoir toute votre musique disponible sur votre chaîne officielle YouTube, car étonnamment, YouTube reste le premier lieu d’écoute et de découverte de musique sur internet !

N’oubliez pas votre site internet

Même si votre album est disponible sur toutes les plateformes existantes, votre site internet devrait être l’endroit où vos fans écoutent et achètent votre musique. C’est le cœur de votre écosystème. Plus vous serez indépendants des plateformes, plus vous pourrez vous rapprocher de votre public.

Comment vendre votre musique en ligne

Une fois l’album sorti, vous allez sûrement le promouvoir activement sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter. C’est très bien mais ce n’est qu’une partie de la communication à engager. L’outil le plus efficace pour vendre et promouvoir votre musique est votre mailing-list.

Mailing list

Cela peut paraître un peu désuet à notre époque mais la mailing-list est encore l'outil marketing le plus important pourun artiste. La principale raison est que vous êtes en contact direct avec vos fans.

Et quand on parle de ventes, la mailing-list est ce qui se fait de mieux. Il a été démontré que la mailing-list est 40 fois plus efficace que Facebook et Twitter pour vendre sa musique !

Alors continuez à être actifs sur Facebook mais la première chose que vous devriez faire est d’envoyer un email à vos fans pour leur dire où acheter et où écouter votre album.

Vous pouvez aussi remettre vos anciens albums en écoute gratuite contre un email ou les vendre en bundle (en lot).

Conclusion

Produire un album est un gros investissement en temps et en argent. Autant optimiser au mieux les revenus qu’on peut en tirer pour rentrer dans ses frais et financer le prochain.

En résumé :

  • 1. Commencez la promotion dès la préparation de l’album.
  • 2. Préférez votre propre réseau (votre site internet et votre mailing-list) pour maximiser les revenus.
  • 3. Mixez les solutions qui s’offrent à vous pour que le superfan ou le nouveau fan puissent découvrir et acheter votre musique.

Si vous suivez ces étapes, vous renforcerez vos liens avec vos fans et tirerez plus de revenus de votre musique.

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager avec le bouton Facebook ! Merci et à très vite.

© Olivier Miljeu